Qui sommes-nous ?

 

 

Les huiles essentielles (HE) ont connu un essor considérable en moins de 10 ans, portées par l’engouement des populations pour les solutions naturelles en matière de santé, de beauté et d’alimentation. Chaque année, le secteur de l’aromathérapie progresse de plus de 10% et représente un chiffre d’affaire de plus de 180 millions d’euros .

 

 

Pour accompagner cette croissance, 11 entreprises s’associent afin de répondre aux 3 grands défis d’avenir de cette filière : collecter et diffuser une information scientifique moderne sur les huiles essentielles, renforcer leur bon usage et leur sécurité d’emploi par la population, faire émerger un nouveau statut réglementaire adapté.

 
 
 

_____

Nos membres

 
 

Le Consortium Huiles Essentielles regroupe 11 entreprises leaders sur le marché de l’aromathérapie en France, auprès de 9 millions de consommateurs :

 

 

pranarom
puressentiel
weleda

                   

En 2019, le CIHEF (Comité Interprofessionnel des Huiles Essentielles Françaises) rejoint le Consortium Huiles Essentielles afin d’être la voix des

producteurs, premiers acheteurs et transformateurs d’huiles essentielles :

 

 

 

_____

Nos missions

 

 

Les missions du Consortium Huiles Essentielles sont triples :

 

 

ETRE UNE SOURCE D’INFORMATION

Le Consortium s’attache à diffuser des données scientifiques et cliniques, probantes et de qualité, à destination des professionnels de santé, des médias et des agences sanitaires.

Il s’attache également à fournir des éléments d’appréciations objectifs lors de sollicitations par les pouvoirs publics et lors de controverses médias impliquant les Huiles Essentielles.

ASSURER LA SECURITE DU CONSOMMATEUR

Les huiles essentielles renferment de puissants principes actifs et doivent, à ce titre, être utilisées dans le respect de certaines précautions d’emploi. Il est nécessaire d’assurer leur bon usage et leur sécurité d’emploi par la population.

PROMOUVOIR L'ÉMERGENCE D'UN NOUVEAU STATUT RÉGLEMENTAIRE

De par leur efficacité et leur polyvalence, pas moins de 6 réglementations différentes peuvent s’appliquer aux huiles essentielles et sont parfois sources de situations complexes tant pour les autorités de contrôle que pour les acteurs du marché ou les consommateurs. Ainsi, le Consortium souhaite faire émerger une réglementation propre aux produits « d’aromathérapie », qui soit clairement complémentaire et non conflictuelle avec les réglementions existantes.